RainbowFlag
Bienvenue sur RainbowFlag!

RainbowFlag

Forum LGBT de la région Rhône-Alpes!
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une rubrique laissée un peu à l'abandon !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
estelle
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2183
Age : 42
Localisation : savoie
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Une rubrique laissée un peu à l''abandon !   Jeu 21 Mai - 17:55

Je reprends doucement une idée de polar que j'avais commencé il y a pas mal de temps.
J'ai écrit quelques pages mais, si vous voulez bien, je mets le début en ligne, histoire que vous me donniez votre avis. Je n'attends pas des "waou" d'émerveillement: dites-moi seulement si vous trouvez cela accrocheur.
Le plan n'est pas encore clairement défini dans ma tête mais j'ai une idée assez précise sur les personnages et leur motivation et les grandes lignes de l'histoire sont assez nettes.
Les héros sont tous un peu frappés dans le sens où ils ont tous une personnalité que l'on qualifie de "border-line" et cela se traduit de façon différente chez chacun d'eux. Ils vont se trouver confrontés à un psychopathe qui ne se salit jamais les mains puisqu'il pousse des gens faibles à commettre de vilaines choses. Du coup, on en vient presque à douter de son existence. Pour l'instant, seule une journaliste croit en son existence puisqu'il correspond avec elle mais les lettres qu'il envoie ne sont pas assez explicites pour inciter la police à enquêter dans cette direction.
Le titre, allusion à ce trait de caractère des persos, est censé être un petit jeu de mot: Murder-line.

Voilà, je balance mes premières lignes le plus vite possible et attends vos avis (objectifs s'il vous plaît !).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
staggs
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1382
Age : 38
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Une rubrique laissée un peu à l'abandon !   Jeu 21 Mai - 18:09

Punaise, l'histoire est digne d'un film! Shocked
J'attends ça avec impatience Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
estelle
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2183
Age : 42
Localisation : savoie
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Une rubrique laissée un peu à l'abandon !   Jeu 21 Mai - 19:12

Merci Staggs ! On peut dire que tu sais motiver les gens ! Mais attends un peu avant de lancer des fleurs !

Donc, chose promise, chose due: voici une partie de mes écrits.
Je ferai l'impasse sur la description de la petite ville au matin pour arriver directement sur le premier personnage.

Allison affichait un caractère calme et réservé, une allure de façade seulement pour les inconnus qui la bousculaient dans la rue car à l’intérieur, une énergie la consumait, une rage qui n’était pas uniquement due aux tourments d’une adolescence rebelle. Neuf heures moins dix ! Il valait mieux éviter d’arriver en retard le premier jour. Si cela n’avait tenu qu’à elle, nul doute qu’elle aurait laissé ses pieds la conduire vers un endroit plus agréable, une zone où les contraintes sont proscrites, où la seule règle consiste à ne pas s’en fixer. Glander est un art, songea t-elle en atteignant soudain le local associatif qu’elle se plaisait à nommer « centre de détention » au regard des heures de travaux forcés promises au juge, des heures prises sur un temps de glande finalement mérité après tout ce temps gâché sur les bancs du lycée. Elle aurait pu profiter de ses vacances si son mauvais esprit ne l’avait pas persuadée de suivre cette bande de crétins dans sa virée nocturne. Dégradation de matériel ! La juge en était restée là. Son casier judiciaire étant toujours vierge, Allison avait bénéficié d’une bonne dose de clémence et encouru cette peine, cette obligatoire débauche d’altruisme en acceptant, malgré elle, la mission de bénévole dans un centre à vocation humanitaire. Trier les vêtements offerts généreusement, servir la pâtée aux nécessiteux, verser sa petite larmouille à l’occasion : tout cela lui déplaisait fortement et interférait avec son idéal du « chacun pour soi, le meilleur pour moi » mais le juge lui avait laissé un choix plutôt limité. Entre la récupération des crottes de chien et le vidage de pots de chambres en maison de retraite, son cœur n’avait pas hésité longtemps.
L’endroit ressemblait à peu près à l’image qu’elle s’en était faite : une large ouverture en guise de porte d’entrée, une bouche sobre et béante donnant sur le hall d’un vieil immeuble autrefois habité par une clique de grands bourgeois mais qui faisait maintenant office de déversoir à misère. Des esquisses mal griffonnées aux pensées mal formulées tant la douleur avait dû freiner les élans de ces mains inconnues, tout semblait alerter l’esprit pour qu’il réfléchisse sur sa démarche en franchissant le seuil de cette dimension parallèle. Au moment où son cerveau lui criait d’enclencher un demi-tour complet vers le centre commercial et, par la même occasion, le séjour direct dans un autre centre, de redressement celui-là, une main se posa sur son épaule. Elle sentit, sans avoir besoin de se retourner et sans savoir comment, la chaleur d’une présence féminine. Son instinct lui donna raison lorsque le geste familier s’accompagna de quelques mots.
« Tu es la petite jeune qui va nous donner un coup de pouce ? ».
L’inconnue la contourna pour lui faire face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
staggs
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1382
Age : 38
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Une rubrique laissée un peu à l'abandon !   Jeu 21 Mai - 19:54

estelle a écrit:
Merci Staggs ! On peut dire que tu sais motiver les gens ! Mais attends un peu avant de lancer des fleurs !

Ah nan nan je n'ai pas lancé Fleur moi Shocked Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
estelle
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2183
Age : 42
Localisation : savoie
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Une rubrique laissée un peu à l'abandon !   Jeu 21 Mai - 21:51

Laughing Laughing

-« Nadine Dubois ! Bienvenue à l’association ! Ne t’inquiète pas. Je serai derrière toi les premiers jours. Tu t’habitueras très vite et je suis même persuadée que tu trouveras du plaisir dans ce que tu fais. C’est parfois dur mais souvent gratifiant ».
Allison ne put refuser la main tendue mais l’envie de lui balancer un « fourrez-vous les doigts où je pense » lui brûlait les lèvres. Dès les premières secondes, la bique l’avait collée et attrapée par derrière. La quarantaine, coquette sans excès, mince et revêtue de couleurs assez vives néanmoins adaptées à une dame de son âge, Nadine avait, à n’en point douter, le sens du contact mais le courant ne passerait décidément pas avec l’ado qu’elle s’efforçait déjà de convertir. En son for intérieur, Allison employait plutôt le verbe corrompre tout en canalisant les moqueries inspirées par cette attitude obséquieuse de la femme mûre qui a renoncé à plaire, à « trouver chaussure à son pied » et qui tente de se convaincre qu’une activité philanthrope la sauvera de son ennui, de sa solitude et de ce sentiment frustrant de ne servir à rien ni personne. Elle aurait souhaité lui répondre que son plaisir à elle consistait à emmerder le monde et à en tirer profit si l’occasion se présentait mais elle savait elle aussi simuler quand la situation l’exigeait. Avec cette idiote, ce n’était pas très compliqué. L’hypocrisie se contenterait de peu : un silence interprété comme un acquiescement favorable pour qui voudrait l’interpréter comme tel. Elle s’apprêtait donc à subir la visite guidée et commentée en prenant soin de feindre un air soumis.

-« Nadine ! Vous avez pu vous libérer. Ca tombe bien. On a pas mal de boulot aujourd’hui ».
Le Directeur du centre se précipita vers elle pour lui apposer une bise fulgurante, une de ces marques d’attention qu’un supérieur se doit d’octroyer et qu’il devait sans doute travailler assidûment car, dans sa fugacité, le geste paraissait trop précis pour être inspiré par la simple spontanéité d’une retrouvaille sincèrement appréciée. Allison redoutait d’avoir à accepter cette offrande après quelques journées de bénévolat. Parmi les règles de survie qu’elle s’imposerait, la première serait d’éviter à tout prix un rapprochement avec le personnel de façon à limiter le nombre de baisers baveux sur sa joue si asociale.
-« Alors ! C’est la jeune fille qui nous a été envoyée ? Bienvenue parmi nous ».
Allison répondit par un hochement de tête des plus sobres. On verrait certainement là un signe de timidité qui la rendrait tout de suite plus sympathique. Si la raison de sa venue demeurait secrète pour la plupart des individus qui s’agitaient autour d’un amas de vieux vêtements ou de la machine à café, elle ne l’était pas pour le Directeur qui avait reçu son dossier et qui s’était déjà sûrement forgé une opinion sur elle. Avec lui, il faudrait faire profil bas. Il empoigna affectueusement Nadine par le poignet en collant presque sa tête contre la sienne.
-« Nous avons du retard dans le tri des vêtements. Un gros paquet nous est tombé dessus hier. Et puis, une rixe a éclaté au sujet d’une écharpe volée. Et comme une tuile n’arrive jamais seule, deux bénévoles m’ont appelé hier matin pour m’avertir qu’ils ne se sentaient pas très bien et qu’ils restaient chez eux. On en a bavé pour parler poliment.
-Pas de souci. On va se débrouiller comme des chefs avec la nouvelle recrue ».
Nadine venait d’offrir à Allison un merveilleux et écœurant sourire. Elle courait en direction de la montagne de vêtements, prête à retrousser ses manches, à remonter sa jupe et à ôter ses petites chaussures à talons pour la gravir au mieux lorsque le Directeur, depuis son bureau, l’interpella une dernière fois.
-« Bruce m’a dit qu’il se pointerait aujourd’hui. C’était lui le deuxième coup de fil hier. Il m’a juré que son ennui était passager ».
Le visage soudain en proie à une rougeur digne d’une jouvencelle gavée d’histoires romantiques et d’images mièvres, Nadine se tourna vers Allison qui l’avait sagement suivie.
-« Bruce est génial. Je ne sais pas ce qu’on ferait sans lui. Il faut que je te le présente. Les gens comme lui se comptent seulement par dizaine dans le monde, crois-moi ».
C’était évident ! Cette femme jouissait à la seule évocation de ce prénom. Allison se complaisait dans son silence. C’était, selon elle, l’unique façon de traverser cet étrange univers en évitant de trop le heurter. Surtout, éviter les remous ! Le sublime Bruce pouvait bien se faire désirer autant qu’il lui plairait, elle n’avait aucune envie de lui serrer la main. Avant même de le rencontrer, elle savait à quoi s’attendre. Elle avait déjà une idée précise du personnage, suffisamment précise pour espérer jouer les invisibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
staggs
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1382
Age : 38
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Une rubrique laissée un peu à l'abandon !   Ven 22 Mai - 22:35

J'attends la suite Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
estelle
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2183
Age : 42
Localisation : savoie
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Une rubrique laissée un peu à l'abandon !   Ven 22 Mai - 23:29

Désolée si j'ai utilisé le prénom d'une personne du forum pour l'un de mes personnages mais cette idée de polar est assez ancienne et j'avais déjà distribué mes prénoms avant même de vous connaître: je jure que c'est la vérité !

Le petit papier, devenu soudain vulgaire boulette, roulait entre ses doigts tremblotants comme ces petites balles caoutchouteuses anti-stress. Elle demeura prostrée durant quelques minutes qui lui parurent des heures pour finalement lever la tête en direction des vitres de son bureau et mettre un terme à sa retraite. De l’autre côté, ses collègues s’affairaient, au téléphone, noyés sous d’épais dossiers ou en quête d’une clé de voiture pour se ruer avant tout le monde sur Le lieu de l’Evénement. Sophie avait débranché ses moyens de communication. Elle s’isolait à chaque réception de cette lettre envoyée par un inconnu avec une régularité effrayante et sur le ton d’une étrange connivence non réciproque. Après un rapide survol pour en saisir l’essentiel, elle la transformait en une petite masse informe avant de la rouvrir, de laisser ses yeux traîner sur les mots et s’en imprégner jusqu’à la nausée. C’est ce qu’elle fit une nouvelle fois, adossée à la porte d’entrée de son « aquarium » verrouillé avec soin.

« Quel dommage de te cantonner à la rubrique des expositions, défilés et autres fiestas à la homme dépourvu d''intelligence, toi, une si brillante reporter. On méprise ton talent. Pire ! On ignore que tu en as ! Le monde n’est qu’une gigantesque et écrasante machinerie. Souvent, l’usine s’emballe et produit plus qu’il ne faudrait. Es-tu semblable à tous ces gens inutiles, bafoués, humiliés ? N’es-tu qu’une pièce en trop ? Un rouage défectueux ? Je pourrais dépeindre ta vie avec une telle justesse, une telle lucidité qu’elle te paraîtrait vite misérable, presque intolérable. Mais tu m’es encore utile alors j’épargnerai ton esprit et te laisserai patauger dans l’ignorance, la béatitude suave, cet état léthargique si cher aux tiens. Hier, j’ai dû en rappeler un à l’ordre, lui ouvrir les yeux sur l’aberration de son existence. Il devrait d’ailleurs vous donner de ses nouvelles d’ici peu. A bientôt, mon ange. Garde un œil ouvert et une aile déployée. On ne sait jamais ce que cette foutue vie nous réserve au détour d’une rue ».
Un désagréable sentiment de paranoïa l’envahissait toutes les fois et elle se surprenait à dévisager les passants qui circulaient innocemment le long de la baie vitrée du journal, comme si l’un d’entre eux allait se décider, un jour, à lui lancer ce sourire narquois et carnassier qu’elle imaginait figé sur les lèvres de cet admirateur fêlé. Peut-être était-il là, tapi dans l’ombre d’un porche ou bien camouflé par une vieille dame croulant sous le poids de son cabas surchargé, satisfait de son lâche anonymat.
La voix de son collègue s’acharnant sur la poignée de porte la sortit de sa torpeur. Il fut comme projeté à l’intérieur lorsqu’elle ouvrit. Il la regarda d’un œil inquiet.
« Je gueule depuis une minute au moins. Qu’est-ce-que tu fous cloîtrée dans cette pénombre ? ».
Il courut allumer une deuxième rangée de spots.
« Un barjot s’est barricadé dans une salle de réunion en compagnie de quelques conseillers municipaux. Il a profité d’un pot organisé par la mairie pour s’infiltrer parmi les invités et puis, entre deux petits fours, il a sorti son flingue. On ignore encore s’il y a des victimes. Je te conseille d’enfiler vite fait un truc parce que l’événement, il est pour nous. Hors de question de le laisser à d’autres ».
A peine remise de sa séance de lecture, Sophie se laissa tirer par le poignet tout en saisissant sa veste posée sur une chaise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
staggs
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1382
Age : 38
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Une rubrique laissée un peu à l'abandon !   Ven 22 Mai - 23:40

Ben voyons!! censure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
estelle
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2183
Age : 42
Localisation : savoie
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Une rubrique laissée un peu à l'abandon !   Sam 23 Mai - 0:14

J'ai connu d'autres Sophie, qu'est-ce-que tu crois !
C'est un prénom qui sonne bien pour moi puisque ça signifie sagesse en grec ancien, terme lourd de sens dans mes études de philo.
Je te jure sur la tête de qui tu veux que, dans mon esprit, ce prénom devait absolument être donné à ma journaliste, et ce, depuis le début.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
staggs
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1382
Age : 38
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Une rubrique laissée un peu à l'abandon !   Sam 23 Mai - 0:36

Ouais ouais Suspect
Pour "sagesse", je le savais oui, on me l'a assez répété!! affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
estelle
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2183
Age : 42
Localisation : savoie
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Une rubrique laissée un peu à l'abandon !   Sam 23 Mai - 14:30

Les prénoms de mes persos ont toujours une grande importance: ils ne sont jamais choisi au hasard.
Sophie est l'un des personnages les plus sains d'esprit au milieu de ma clique de barjots (même si la plupart sont de gentils barjots).

Et oui, j'avais distribué mes prénoms bien avant de vous connaître tous !
Et tu n'es pas le centre de l'univers !
et puis, aucun point commun avec toi puisque mon héroïne est hétéro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
estelle
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2183
Age : 42
Localisation : savoie
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Une rubrique laissée un peu à l'abandon !   Sam 23 Mai - 14:31

L’eau chaude déversée dans le lavabo avait créé, sur le miroir, une fine pellicule de buée qu’il balaya d’une main tremblotante pour découvrir un visage meurtri et fatigué. Ces voyous ne l’avaient pas loupé cette fois ! Une belle entaille entamait sa joue gauche. Quelques points auraient été nécessaires mais, à court « d’histoires bidons », il ne tenait plus à se faire remarquer aux urgences. Il appliqua une bonne dose de désinfectant puis colla le pansement sur une douleur contenue. En traversant la chambre, il appuya machinalement sur son répondeur et ouvrit l’armoire pour y choisir une chemise.
« Vous avez un nouveau message, reçu hier à 21 heures : bonsoir, c’est Léa ! Je tenais juste à t’informer que le directeur a jeté un œil sur tes nombreux retards et qu’il va sûrement te convoquer. Je ne voulais pas que tu sois pris au dépourvu. J’espère que tu auras le temps de travailler ta défense. A demain, Bruce ! ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
estelle
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2183
Age : 42
Localisation : savoie
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Une rubrique laissée un peu à l'abandon !   Dim 24 Mai - 0:00

Tous les policiers de la ville s’étaient agglutinés autour de la mairie. Un inspecteur, haut-parleur greffé à la main, tentait vainement de raisonner le forçat tandis que des tireurs d’élite couraient se placer aux endroits stratégiques du bâtiment. La scène ressemblait à l’une de ces nombreuses séries américaines recrachées par la télévision et dont les spectateurs se repaissaient chaque jour. Sophie ne put retenir un léger sourire en se contemplant elle-même, si près de son partenaire, plongée au milieu de cette agitation très hollywoodienne. Pendant une seconde, elle s’imagina Brenda accompagnée de Steven : en cherchant sa carte de presse, elle s’attendait presque à trouver un badge du FBI. Un agent leur fit signe de ne pas s’avancer davantage et d’aller se garer plus à l’écart. Mais quand le collègue de Sophie sortit sa caméra, les interdits fusèrent. Un supérieur s’approcha immédiatement pour les repousser comme on aurait écarté les vautours d’une carcasse sanguinolente.
« A t-on des nouvelles du fou ? A t-il relâché quelqu’un ? A t-il zigouillé quelqu’un ? Quelles sont ses revendications ? Que lui avez-vous promis ? ».
Les questions se bousculaient dans la bouche des badauds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rubrique laissée un peu à l'abandon !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rubrique laissée un peu à l'abandon !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rubrique association
» Suggestion pour la rubrique Make up
» Un fabuleux Noël à tous les laissés pour compte de cette grande fête !
» Nouvelle Rubrique: beauté
» rubrique femme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RainbowFlag :: Espace loisirs :: Culture :: Textes-
Sauter vers: