RainbowFlag
Bienvenue sur RainbowFlag!

RainbowFlag

Forum LGBT de la région Rhône-Alpes!
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je me lance!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
magali
Bavard
Bavard
avatar

Féminin
Nombre de messages : 182
Age : 32
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Je me lance!   Mar 2 Déc - 15:31

Je vous propose une courte nouvelle que j'avais écrite pour un concours il y a deux ans. Le sujet était : "Daisy Nepsie". Bonne lecture!

Salut, je m’appelle Daisy Nepsie…Je vous vois venir avec votre sourire en coin, mais je vous arrête tout de suite. On ne rigole pas avec ça. C’est vrai, après tout, je n’ai pas choisi mon nom et mon prénom. C’est comme porter des vêtements qui ne sont pas à votre taille lorsque c’est encore maman qui choisit pour vous.
Après les brimades puériles de mes chers petits camarades pendant toute ma scolarité, l’humour douteux d’un prof de philo qui croyait avoir trouvé la blague du siècle, et les scènes d’humiliation en public, il a bien fallu me forger une carapace contre la stupidité ambiante.
Quelque part je ne serais pas celle que je suis aujourd’hui sans ce « Daisy Nepsie ». Je suis conseillère comportementale, c’est-à-dire que j’aide les gens à se sentir en accord avec ce qu’ils sont en privé comme dans leur vie professionnelle. J’ai souvent affaire à des individus qui traversent une crise et qui ont besoin de renouer avec leur « moi intérieur ». Cela nécessite d’être à leur écoute, de savoir lire entre les lignes (car vous vous imaginez bien que la franchise n’est pas toujours au rendez-vous, surtout quand il s‘agit de reconnaître ses faiblesses), d’être capable de leur rentrer dedans -si vous me permettez l’expression- si la situation reste au point mort pendant trop longtemps. Bien entendu, cela se fait avec pédagogie et subtilité. Et comme vous pouvez vous en douter, je n’en suis pas dépourvue.
Mais voilà, depuis quelques temps je m’ennuie terriblement. Je tourne en rond. J’ai même annulé tous mes rendez-vous en prétextant une maladie et je me suis autorisée une petite escapade en bord de mer. Et alors, me direz-vous. Alors rien, aucun sentiment de culpabilité, aucun remord pour avoir abandonné mon travail et des dizaines de vrais-faux malades. Au fond, je viens de réaliser l’absurdité de ma fonction. Notre société se caractérise par un mouvement effréné des gens,des choses, par le climat qui se dérègle et par un mal-être apparemment généralisé. Mais si Daisy Nepsie abandonne son poste, ses clients ne s’en porteront pas plus mal pour autant et mieux encore, leur porte-monnaie ne souffrira pas d’une nouvelle dépense inutile.
Je venais d’accomplir un geste de survie. J’allais plus loin encore. Je vidais mon coffre-fort de ses quelques milliers d’euros, je jetais quelques vêtements dans une valise et je disais adieu à ma maison, à mon chat noir, à mes plantes vertes. Je pris un avion en direction de Buenos Aires et je me retrouvais dans un hôtel miteux sans air conditionné. Le pied!

Me voilà seule, enfin. Accoudée au bar je peux me délecter en savourant un gin tonic glacé. Le temps qui passe n’a plus de prise sur moi. Le barman se déplace lentement d’un client à l’autre. Les pales de l’unique ventilateur tournent au ralenti au-dessus de nos têtes comme si elles allaient s’arrêter d’un moment à l‘autre. L’ensemble paraît s’immerger dans une moiteur persistante. Un homme s’approche de moi, un touriste. Il m’aborde avec un sourire charmant de beau parleur. Mes yeux glissent sur lui, non pas parce qu’il est dénué d’intérêt, mais parce qu’un inconnu vient de s’écrouler à mes pieds. Il a un trou dans la tête. Et avant que je réalise que les deux hommes qui viennent de pénétrer dans le bar sont armés de silencieux, le touriste se jette sur moi, m’immobilise les bras et me plaque un tissu contre la bouche. Je perds immédiatement connaissance.

Je me présente, je suis Carry Nepsie, la sœur cadette de Daisy. Elle a disparu sans laisser de trace voilà plus d’une semaine et depuis plus de nouvelles. On a retrouvé le coffre-fort de la maison vide et la police a d’abord pensé à un enlèvement. Mais selon toute évidence, Daisy avait prévu de nous quitter puisqu’elle a pris quelques affaires et sa valise préférée. Daisy a toujours été une énigme pour son entourage. Elle n’était pas très bavarde étant petite et elle encaissait les coups sans rechigner. Et puis elle s’est convertie en une jeune femme séduisante et sûre d’elle, en tout cas elle en donne l’impression. J’aimerais tant lui ressembler! Elle a eu plusieurs petits amis mais aucun n’était à la hauteur. Elle aime son métier et elle ferait tout pour rendre les autres bien dans leur peau. D’ailleurs je ne m’explique toujours pas pourquoi elle a délaissé son travail avant de se volatiliser. Enfin, je ne m’en fais pas. Elle aura sûrement rejoint une ONG en Amérique Latine ou en Asie pour venir en aide aux nécessiteux. C’est tellement elle, ça!

La lumière du jour me sort d’un sommeil profond. Je me trouve allongée sur un lit vaste et moelleux. Je laisse échapper un petit cri en découvrant dans l’embrasure de la porte une silhouette. L’ombre s’approche lentement vers moi. Je retiens mon souffle et je reconnais le « touriste » du bar. J’esquisse un mouvement vers lui mais il arrête mon poing du plat de sa main à quelques centimètres de son visage. Il se met à rire, ce qui me rend plus furieuse encore.
- « Vous vous demandez ce que vous faites là, ma chère? »
Son ton mielleux ne parvient pas à me détendre, au contraire.
- « Vous ne dites rien, Daisy? »
Je garde ma colère et mon sentiment d’impuissance pour moi.
- « Bien, puisque vous vous refusez à parler je vais vous dire ce qu’on attend de vous… »
Il sort de la poche de son costume blanc une enveloppe qu’il me tend.
- « Qu’est-ce que vous attendez, prenez-la et lisez! »
J’attrape le pli en essayant de dissimuler ma stupeur et mes tremblements en pensant au roman d’Amélie. J’ouvre et je découvre une lettre écrite à la main :
« Vous voilà à la croisée des chemins Daisy. Je pense qu’à la lecture de ces quelques lignes vous comprendrez qui je suis et saurez que je ne cherche qu’à vous réconcilier avec vous-même.»
J’étais déconcertée. C’était donc lui… Ce patient que j’avais aidé il y a quelques mois à se sortir de la dépression et à reprendre confiance en lui. Monsieur X -c’est son nom- avait résolu ses problèmes d’identité grâce à moi.
- « Quelle drôle de façon de montrer sa gratitude! »
- « Venez avec moi, Daisy »
Les paroles du « touriste » m’extirpèrent de ma rêverie et je le suivis machinalement. Il me conduisit jusqu’à une pièce où une demi-douzaine de personnes étaient assises en cercle autour de monsieur X.
- « Approchez, Daisy, me fit-il, ne soyez pas timide voyons, on est entre nous ».
Sa voix était douce et réconfortante. Je ne parvenais pas à détourner mon regard du sien. C’est comme si ma volonté était sienne. Je prenais place sur le dernier siège vide.
- « Mesdames, mesdemoiselles, nous sommes réunis ici pour partager nos expériences personnelles afin d’en apprendre un peu plus sur la notion d’identité. Vous avez la parole.
- «Bonjour, je m’appelle Daisy Lusion. Mon nom a toujours était un obstacle à mon épanouissement personnel…
- Mon nom est Daisy Dratemps…et je travaille pour une chaîne de cosmétiques.
- Moi, c’est Daisy Nibé. Je suis professeur de théâtre le jour et strip-teaseuse la nuit.
- Je suis Daisy Ray et fière de l’être!
- Moi, je m’appelle Daisy Stay et je travaille dans le milieu de la politique.
- Et moi je suis Daisy Nepsie… J’ai souffert toute mon enfance et j’en ai voulu à mes parents de m’avoir affublée d’une identité que je jugeais ridicule à l’époque. Je croyais que les gens ne voyaient que ça et ne chercheraient pas à me connaître personnellement. Mais je dois bien admettre que je me suis trompée. On ne peut pas mettre tous nos soucis sur le dos d‘un nom un peu difficile à porter. J’ai abandonné mon boulot parce que je n’y voyais plus d’intérêt. Mais aujourd’hui, Monsieur X, vous m’avez ouvert les yeux -de façon un peu brutale- sur ce que je suis et ce à quoi je me destine : aider les autres à faire la paix avec eux-mêmes et à se retrouver. Merci…
- Daisy, ne me remerciez pas. C’était le moins que je puisse faire. Et rappelez-vous que vous m’avez aidé à savoir qui j’étais et à être fier de mon nom de famille. On est le produit de gènes, certes, mais c’est à nous de nous construire notre personnalité. Mon manque de confiance en moi, à l’époque, était le nœud du problème et cela n’avait rien avoir avec cette lettre « x » ou cette croix tracée par les illettrés en guise de signature. On est ce qu’on a voulu devenir et qu’importe ce que l’on dit de vous. L’important est d’avoir une vision juste de sa propre valeur pour nous épanouir. J’ai employé une méthode radicale, il est vrai mais, ne dit-on pas qu‘on « soigne le mal par le mal? »
- Peut-être, mais pourquoi avoir assassiné un innocent?
- Sauvé la vie vous voulez-dire?
- …
- L’homme qui s’est effondré sous vos yeux appartenait à un gang mafieux de la région. Il faisait la « chasse aux touristes » lorsque vous êtes arrivée à l’hôtel. Il n’aurait eu aucune pitié avec vous, je peux vous l’assurer. S’il n’avait pas eu ce qu’il voulait, c’est-à-dire une forte somme d’argent, il vous aurait rayé de la surface de la planète. Daisy Nepsie serait morte dans l’indifférence générale et votre nom avec vous.
- Mais vous dans tout ça, qu’est-ce que vous y gagnez?
- Moi, ma chère, j’y gagne à me faire un nom dans cette société. Je suis une sorte de Zorro de ces bidonvilles. Pendant que certains sèment la discorde, moi j’arrache les mauvaises herbes avant qu’elles nous envahissent.

Daisy a refait surface un mois après sa disparition, bronzée, souriante et détendue. Elle était partie prendre du bon temps en Amérique du Sud et elle avait oublié de me faire signe. On aurait du l’appeler Mademoiselle Tête en l’air, celle-là!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fleur73
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1659
Age : 55
Localisation : Aix les Bains
Date d'inscription : 08/03/2008

MessageSujet: Re: Je me lance!   Mer 3 Déc - 12:47

Et ben... Surprised

Une leçon de vie Exclamation un message d'espoir Exclamation

J'ai aimé lire ta nouvelle, jusqu'au bout d'une traite...envie de connaître la fin Idea

Peut être dire qu'il est parfois nécessaire de se perdre pour avoir l'occasion de se trouver vraiment Very Happy

Merci de partager ton écrit avec nous Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
estelle
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2183
Age : 42
Localisation : savoie
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Je me lance!   Mer 3 Déc - 15:46

Très agréable à lire, drôle et très bien écrit.
Si tu as d'autres nouvelles en magasin, je suis preneuse, Mag !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
magali
Bavard
Bavard
avatar

Féminin
Nombre de messages : 182
Age : 32
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Je me lance!   Mer 3 Déc - 19:12

Merci pour vos compliments, ils font chaud au coeur I love you

C'est la première fois que je fais lire quelque chose à d'autres personnes (à part ma soeur...). J'ai toujours écrit (journal intime très tôt) pour moi, pour extérioriser. Aujourd'hui, c'est plus un plaisir. J'écris moins d'ailleurs, seulement lorsque je me sens à bout, que j'ai besoin de faire le vide dans ma tête. C'est libérateur et je me reconnais bien dans la citation de Marguerite Duras :

"Ecrire, c'est aussi ne pas parler. C'est se taire. C'est hurler sans bruit."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fleur73
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1659
Age : 55
Localisation : Aix les Bains
Date d'inscription : 08/03/2008

MessageSujet: Re: Je me lance!   Sam 6 Déc - 10:45

Et si tu en as d'autre que tu veux partager avec nous, tes écrits sont les biens venus Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
magali
Bavard
Bavard
avatar

Féminin
Nombre de messages : 182
Age : 32
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Je me lance!   Sam 6 Déc - 14:44

Bien reçu! Very Happy Dès que j'ai un peu de temps je vous fait parvenir autre chose!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
magali
Bavard
Bavard
avatar

Féminin
Nombre de messages : 182
Age : 32
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Je me lance!   Lun 8 Déc - 14:54

Ce n'est pas de moi, c'est de ma soeur. Mais quand j'ai lu ces lignes, je me suis dit que je comprenais pourquoi on s'entendait si bien toutes les deux. Avec son autorisation, voici ce qu'elle a écrit pour faire réagir une personne, mais ça peut résonner en chacun d'entre nous :

"Apprends à discerner les gens qui sont autour de toi, à dire ce que tu penses et non pas taire tes pensées par peur de blesser les gens : tu n'en seras que mieux entouré
 
Apprends que le fruit de ton travail (scolaire, professionnel, ...) est celui qui te permettra de t'affirmer, de vivre tout court mais n'en abuses pas, dans la vie, il y a beaucoup de choses à gérer, on ne peut pas se permettre de gaspiller
 
Apprends que les fautes passées que l'on rejette sur toi ne doivent pas être LA raison de la situation dans laquelle on te fait vivre : ne crois pas ce que l'"on" veut te faire croire
 
Apprends que si tu ne vaux soi-disant rien aux yeux du "on" et que tu n'es capable que de peu de choses dans ta vie tout court, c'est parce que l'"on" te le répète sans cesse : mais personne n'est rien dans la vie, il ne tient qu'à toi de bousculer les choses et de t'affirmer
 
Apprends que tu n'appartiens à personne, que ta vie n'est qu'entre tes mains et que tu peux changer le cours des choses : défies-toi, défies les autres
Apprends que s'affirmer, dire ce que l'on pense quoi que l'on pense, ce n'est pas un manque d'humanité : c'est avoir une personnalité
 
Apprends que l'on ne retient pas les gens en son sein, si on les aime un minimum, à coup d'argent, de cris, de comédies, ...
La vie & l'amour, ce n'est rien de tout ça
 
N'est faible que celui qui croit ne pouvoir rien changer de sa vie, qui la vit comme une fatalité ou comme une normalité
C'est en soi qu'on puise la force nécessaire pour changer et en personne d'autre
 
Alors apprends, apprends juste à faire ta vie
Tu veux de la stabilité, du sérieux, ..., alors bats-toi
Même si la route doit être longue...
 
Apprends qu'après les "lamentations" viennent les actes : à toi, toi et toi seul, de les concrétiser, même si je serai là pour t'épauler..."

Love my sister I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
estelle
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2183
Age : 42
Localisation : savoie
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Je me lance!   Lun 8 Déc - 14:57

Un sacré caractère la frangine !!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
magali
Bavard
Bavard
avatar

Féminin
Nombre de messages : 182
Age : 32
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Je me lance!   Lun 8 Déc - 15:06

19 ans alors imagine dans dix ans! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fleur73
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1659
Age : 55
Localisation : Aix les Bains
Date d'inscription : 08/03/2008

MessageSujet: Re: Je me lance!   Lun 8 Déc - 15:16

C'est une bien belle déclaration Embarassed Exclamation

Chouette la frangine Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
magali
Bavard
Bavard
avatar

Féminin
Nombre de messages : 182
Age : 32
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Je me lance!   Lun 8 Déc - 15:18

Elle est une tornade de sentiments!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
estelle
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2183
Age : 42
Localisation : savoie
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Je me lance!   Lun 8 Déc - 15:37

Dommage qu'elle soit hétéro !!! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
magali
Bavard
Bavard
avatar

Féminin
Nombre de messages : 182
Age : 32
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Je me lance!   Lun 8 Déc - 15:47

Qu'est-ce que tu veux, personne n'est parfait... Laughing

Personnellement, ça m'arrange bien : on ne risque pas de se piquer nos peti(e)s ami(e)s!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
estelle
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2183
Age : 42
Localisation : savoie
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Je me lance!   Lun 8 Déc - 15:52

Tu as le sens pratique, Mag !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
magali
Bavard
Bavard
avatar

Féminin
Nombre de messages : 182
Age : 32
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Je me lance!   Lun 8 Déc - 15:55

C'est vrai, je suis assez pragmatique! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
magali
Bavard
Bavard
avatar

Féminin
Nombre de messages : 182
Age : 32
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Je me lance!   Lun 8 Déc - 16:22

Et puis mes parents auront un gendre et une belle-fille, tout en ayant deux filles, ce qui n'est pas donné à tout le monde!

La chance! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je me lance!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je me lance!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RainbowFlag :: Espace loisirs :: Culture :: Textes-
Sauter vers: